FAQ : Les réponses à vos questions

FAQ 1 Quelle est la différence entre une IRM et un scanner ?

L’IRM ou imagerie par résonance magnétique utilise pour faire les images un champ magnétique. Le scanner utilise les rayons X. L’IRM est non irradiante, contrairement au scanner.

Un scanner est très rapide car on fait d’abord un repérage de quelques secondes, pour étudier la bonne zone, puis ensuite on fait des coupes successives pendant que la table se déplace doucement. Cela prend moins d’une minute. Le manipulateur ou le radiologue reconstruiront ensuite ces images selon le problème posé. C’est cette reconstruction qui peut prendre du temps (et bien entendu l’interprétation soigneuse du radiologue).

Une IRM est plus lente. On fait aussi un repérage, plus long que le scanner, puis on programme différentes séquences pour regarder dans les plans utiles la zone à étudier. Ces séquences peuvent durer plusieurs minutes. Si on programme une séquence volumique elle dure au moins

4 à 5 minutes.

Dans les deux cas il est très important pour que les images en soient pas floues de ne pas bouger pendant l’examen. Dans les deux cas également on peut pour mieux voir la pathologie faire une injection de produit de contraste qui « colore » les anomalies ou permet de bien voir les vaisseaux.

FAQ 2 Je suis très allergique à beaucoup de choses. Est il dangereux que l’on m’injecte le produit de contraste ?

L’injection n’est réalisée que si elle est nécessaire. Donc si le radiologue décide de la faire c’est qu’elle est importante pour étudier votre pathologie ou certaines structures anatomiques, qui ne sont bien visibles qu’après injection (comme les artères ou les veines en scanner).

Elle n’est pas dangereuse, et vous ne craigniez rien si vous êtes allergique. Les produits actuels sont très sécurisés. En revanche le radiologue sera très prudent si vous avez fait une réaction allergique authentique lors d’une injection précédente (comme par exemple un œdème de Quincke) . Si l’injection est indispensable, le radiologue utilisera alors un produit différent de celui auquel vous êtes allergique, en IRM comme en scanner. Il pourra vous demander avant l’examen de faire un bilan chez un allergologue spécialisé.

FAQ 3 Il parait que l’IRM fait un bruit épouvantable. Or je dois en passer une pour un problème de surdité et j’ai peur que ça aggrave les choses

Le bruit mesuré en décibels de l’IRM n’est pas plus important que le bruit ambiant dans la rue à une heure de grande circulation à Paris. Mais nous nous efforçons de le diminuer au maximum en vous proposant un casque insonorisant. Et soyez rassuré, ce bruit qui va durer 10 à 15 minutes n’est pas toxique pour vos oreilles.

FAQ 4 Une amie a passé une IRM à l’hôpital et on lui a demandé de se déshabiller et de mettre une blouse spéciale. Moi, quand je suis venue dans votre centre, j’ai juste enlevé mes objets métalliques ça m’a étonnée.

Dans les hôpitaux, l’IRM est utilisée pour des patients externes comme votre amie mais aussi pour des patients hospitalisés qui ont parfois des maladies qui les fragilisent ou qui sont très contagieuses. On préfère donc protéger les patients externes des éventuels germes graves, et les patients fragiles de ceux apportés par les externes.

Dans notre centre il n’y a pas pratiquement pas de patients ayant des pathologies qui baissent beaucoup leur immunité ou de patients ayant des infections graves (ils sont dans les hôpitaux). Donc, nous préparons les patients pour que l’examen soit le plus agréable et le plus sécurisé possible mais il n’est pas nécessaire de prendre les mêmes précautions qu’à l’hôpital.

FAQ 5 Mon médecin avait bien écrit IRM sans et avec injection sur mon ordonnance mais on ne m’a pas fait l’injection. J’ai peur que l’examen ne soit pas de bonne qualité.

C’est le radiologue qui décide si oui ou non on fait l’injection. Les médecins traitants ne sont pas forcément au courant de toutes les techniques IRM très spécialisées qui permettent d’éviter cette injection, c’est pourquoi ils la demandent. Cette injection coute cher et n’est pas toujours justifiée. Elle peut dans des cas exceptionnels être mal tolérée. Donc elle n’est jamais systématique. Le radiologue peut ne pas la faire, sans que pour cela votre examen soit de mauvaise qualité si il juge que les renseignements des images sans injection suffisent à faire le diagnostic. Ne vous étonnez donc pas si de temps en temps, alors que votre médecin n’a pas demandé d’injection, le radiologue la fasse !

FAQ 6 Combien de temps dure une IRM ?

La durée d’une IRM est très variable. Elle peut durer de 10 minutes à 45 minutes. Elle peut être longue si vous bougez et que le radiologue doit refaire des séquences. Donc la durée dépend aussi de vous !

FAQ 7 Je dois passer une IRM mais ma voisine m’a dit que c’était un examen très difficile à supporter car on est enfermé dans un tube et ça fait un bruit affreux. Alors j’ai peur.

Votre voisine a un peu raison et surtout beaucoup tort. La machine d’IRM est une table confortable sur laquelle vous serez allongé. Le champ magnétique qui permet de faire les images est produit par un aimant qui sera autour de vous. La zone à étudier sera donc dans un tunnel très court, large, éclairé et bien sûr ouvert. Le bruit est très supportable et nous l’atténuons au maximum avec un casque anti bruit. Pendant tout l’examen, nous vous regarderons et si vous avez quelque chose à nous dire, vous aurez une poire d’appel sur laquelle vous pourrez appuyer. Nous vous parlerons aussitôt et si besoin viendrons immédiatement vous voir. Grâce un miroir placé au-dessus de votre visage, vous pourrez nous voir pendant l’examen. Donc ne vous inquiétez pas. Tout va très bien se passer.

FAQ 8 Un examen IRM est-il douloureux ?

Absolument pas. On ne sent rien, sauf si le radiologue décide qu’il est nécessaire pour mieux voir votre pathologie d’injecter un produit de contraste. Il faudra faire une injection intraveineuse, mais les aiguilles utilisées sont de petit calibre. La piqure est donc pratiquement indolore, et le produit n’est pas ressenti. En scanner, en revanche vous pouvez avoir une sensation de chaleur lors de l’injection. Le bruit est désagréable mais très atténué par un casque anti bruit.

FAQ 9 J’ai des lentilles. Dois- je prévoir de les enlever pour l’IRM ?

Vos lentilles ne sont pas métalliques et donc vous pourrez les garder. En revanche, il faut enlever les lunettes car les petites vis qui tiennent les branches sont en métal et risquent d’être attirées par l’aimant.

 

FAQ 10 Mon fils de 8 ans doit passer une IRM. Ai-je le droit d’aller avec lui dans la salle pendant l’examen ?

Vous pouvez tout à fait accompagner votre fils et lui tenir la main si vous le désirez pendant tout l’examen sauf si vous êtes enceinte, vous portez un pace maker ou un implant cochléaire. Il faudra que vous enleviez tous les objets magnétiques que vous portez (montre, téléphone portable, cartes) et que vous restiez très tranquille pendant l’examen (les mouvements dans la salle sont responsables d’une image de moins bonne qualité).

FAQ 11 On m‘a dit que l’IRM était interdite pour les femmes enceintes. C’est vrai ? et dans ce cas on fait quoi ?

Par mesure de précaution, on ne fait pas d’IRM à une femme enceinte dans le premier trimestre de la grossesse. Bien entendu, tout ceci est discuté au cas par cas si la pathologie de la femme enceinte est grave et nécessite pour son bilan une IRM. On peut en revanche faire un scanner pendant toute la grossesse.

On n’injecte pas de produit de contraste pendant toute la grossesse en scanner comme en IRM sauf cas rares.

FAQ 12 Mon médecin veut que je passe une IRM mais je suis claustrophobe et j’ai peur de cet examen. J’ai pensé à une anesthésie générale. C’est possible ?

Les IRM il y a 30 ans étaient des tubes étroits sans lumière et l’examen durait souvent une heure. Les choses ont bien changé heureusement. A l’heure actuelle, vous passez l’examen dans une salle claire, le tunnel de l’IRM est large, court et ouvert à ses deux extrémités. L’antenne nécessaire à l’examen est posée près de la zone à étudier. Pour les études du cerveau, elle ressemble à un casque léger, avec quelques tiges et il y a un miroir devant vos yeux qui vous permet de nous voir pendant tout l’examen. Une anesthésie générale est donc inutile.

Si vous êtes très anxieux, vous pouvez demander à votre médecin de vous prescrire un tranquillisant léger que vous prendrez avant l’examen. Nous vous proposons de venir voir la machine et discuter avec nous avant de prendre rendez- vous. Vous serez tout à fait rassuré.

FAQ 13 Je dois passer une IRM. Aurai- je tout de suite les résultats ?

Le radiologue vous verra juste après l’examen et vous expliquera ce qu’il a diagnostiqué sur vos images. Ensuite, il faudra attendre que le compte rendu soit dicté et tapé, que les films soient imprimés et le CD gravé. Cela peut prendre entre 30 minutes et 1heure 30. Si vous êtes pressé, vous pouvez partir directement après l’examen, attendre juste vos films et votre CD et récupérer le compte rendu sur internet. La secrétaire vous donnera vos codes d’accès que vous pourrez

communiquer à vos médecins. Ces codes vous permettent d’avoir accès à votre compte rendu et vos images.

Vous pourrez aussi revenir plus tard dans la journée ou un autre jour.

© 2016  par IMPC Bachaumont .

  • Facebook Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon

Pour prendre rendez-vous

0179361000

Partenariats et membership :  nous rejoindre